Un dragon sur les ramblas: la casa de los paraguas

Presque tous les touristes qui parcourent la Rambla s’arrêtent pour faire une, ou plusieurs, photo du magnifique dragon qui décore l’angle de cet immeuble singulier appelé "la maison des parapluies" ou "la maison Bruno Cuadros".

La casa de las paraguas Barcelone

Bruno Cuadros loua en 1854 un rez-de-chaussée austère dans cet immeuble d’appartements. Son magasin de chapeaux, ombrelles et éventails eut beaucoup de succès et petit à petit il va pouvoir acheter le magasin puis les appartements des étages supérieurs.

Dans les années 1880 tout le monde parle de l’exposition universelle de 1888 qui va attirer à Barcelone des visiteurs argentés du monde entier et la ville entreprend beaucoup de travaux de rénovation.

Bruno Cuadros contacta l’architecte Josep Vilaseca pour lui demander une rénovation intégrale de l’immeuble. Pendant les travaux, de 1883 à 1885, tous les appartements sont rénovés, un étage est ajouté et les 3 façades sont décorées et ne passent pas inaperçues sur les ramblas.

Dragon La casa de las paraguas Barcelona Ramblas

Un mélange éclectique et coloré inspiré de symboles Egyptiens et de références à la culture Japonaise. A cet époque ces deux pays sont à la mode chez les intellectuels et la bourgeoisie illustrée mais font aussi référence à de nombreux objets importés de ces pays par Bruno Cuadros et vendus dans son magasin.
Des représentations d’ombrelles et d’éventails, estampes japonaises et le plus impressionnant, l’énorme dragon japonais portant une lanterne en bambou et entouré d’un parapluie et d’un éventail.

La casa de las paraguas Barcelona Ramblas

-> Plus d'informations sur Wikipedia (en catalan).

-> Découvrez les autres constructions de cet architecte sur Wikipedia.

-> Découvrez cet immeuble pendant la visite du quartier gothique